Profils de carrière

Pas seulement des ingénieurs nucléaires!

L’industrie aura besoin d’un grand nombre de débutants dans toutes les catégories d’emploi.

La formation revêt une importance majeure dans l’industrie nucléaire, car les travailleurs perfectionnent et accroissent continuellement leurs connaissances et leurs habiletés en plus d’acquérir de nouvelles compétences. Elle vise à obtenir un excellent rendement au travail et permet d’assumer des responsabilités croissantes ou de changer d’emploi au sein d’une organisation.

Types de carrières

Ingénieurs

  • Ingénieurs civils ou de structures
  • Ingénieurs électriciens
  • Ingénieurs en matériaux
  • Ingénieurs en mécanique
  • Ingénieurs nucléaires
  • Ingénieurs informaticiens
  • Ingénieurs en instrumentation et contrôle
  • Ingénieurs de sécurité incendie
  • Ingénieurs des systèmes
  • Ingénieurs en gestion de projet

Professionnels

  • Comptables
  • Analystes
  • Spécialistes en gestion des affaires
  • Documentalistes
  • Spécialistes en radioprotection
  • Spécialiste en technologie de l’information
  • Spécialistes en santé et sécurité, notamment en radioprotection appliquée
  • Opérateurs (accrédités ou non)
  • Spécialistes en statistique ou en évaluation probabiliste des risques
  • Spécialistes en formation

Techniciens et travailleurs spécialisés

  • Charpentiers
  • Gens de métiers de la construction et travailleurs connexes
  • Électriciens
  • Techniciens en ingénierie
  • Opérateurs d’équipement lourd
  • Machinistes
  • Techniciens ou mécaniciens d’entretien
  • Mécaniciens de chantier
  • Tuyauteurs
  • Techniciens en sciences
    • chimie
    • environnement
    • instrumentation et contrôle
    • radioprotection
    • nucléaire
  • Agents de sécurité
  • Soudeurs

Lire la suite

Téléchargez le guide Alimente ton avenir (en anglais seulement) à l’intention des élèves pour vous renseigner sur les métiers dans l’industrie canadienne de l’énergie.

Profils de carrière nucléaire

Construction and Maintenance Electrician

L’électricien de construction et d’entretien travaille dans pratiquement tous les types de bâtiments résidentiels, industriels et commerciaux. Il conçoit, assemble, répare, entretient, raccorde et teste des appareils d’éclairage, l’appareillage électrique, des dispositifs de commande et de la filerie. En plus de s’occuper des systèmes d’alarme, des communications, de l’éclairage, du chauffage et des systèmes électriques, il participe à la construction et à l’entretien des centrales et des postes de transport et de distribution.

L’électricien de construction et d’entretien, qui fait un travail exigeant sur le plan physique, est souvent dehors à la merci des intempéries. Il doit être capable de distinguer les couleurs. Son apprentissage comporte cinq sessions d’environ un an, à raison de 1 800 heures chacune. Il comprend trois trimestres de formation théorique de huit à dix semaines chacun dans un cégep ou un collège communautaire.

Pour en savoir plus, téléchargez la brochure  icon_pdf_smallAnglais  icon_pdf_smallFrançais

trades_foresterElectrical Forester / Utility Arborist

L’arboriste de services publics, aussi appelé « forestier du secteur électrique », dégage les lignes électriques et les emprises obstruées par des arbres et des broussailles. Son travail consiste à émonder et élinguer les arbres, utiliser une scie à chaîne, identifier les arbres, limiter le développement des végétaux le long des emprises et abattre des arbres. Il s’effectue au sol, dans les arbres ou à bord d’un camion-nacelle.

L’arboriste de services publics fait un travail exigeant sur le plan physique dans toutes les conditions météo et souvent dans les hauteurs

Pour en savoir plus, téléchargez la brochure icon_pdf_smallAnglais  icon_pdf_smallFrançais

trades_maintainer
Mechanical Maintainer

Le mécanicien d’entretien joue un rôle essentiel dans le programme de surveillance et d’entretien de l’équipement afin d’assurer un fonctionnement efficace et sûr de la centrale. Dans les nouvelles centrales, il met en service l’équipement et les systèmes.

Le mécanicien d’entretien démonte, inspecte et réassemble l’équipement et donne une rétroaction au personnel technique sur son état. Il effectue l’entretien à titre prédictif, préventif et correctif ainsi qu’en cas de bris pour assurer la fiabilité des systèmes et le bon état de fonctionnement de l’équipement.

Pour en savoir plus, téléchargez la brochure  icon_pdf_smallAnglais  icon_pdf_smallFrançais

trades_nuclearNuclear Operator

Le travail de l’opérateur de réacteur est extrêmement enrichissant. De façon générale, l’opérateur passe la journée dans une zone désignée à surveiller l’équipement et les systèmes pour s’assurer que les niveaux et procédures de sûreté sont rigoureusement respectés. Il doit constamment surveiller différents éléments, par exemple, la pression, la température et le niveau d’eau dans le système et signaler toute toute condition anormale.

Si l’opérateur constate un problème, il doit le signaler sans délai et le consigner conformément aux lignes directrices établies en matière de sûreté. Il doit demeurer concentré tout au long de son quart de travail (généralement huit, dix ou douze heures) et bien suivre les procédures. Naturellement, certaines tâches peuvent être répétitives, mais elles font partie intégrante du travail de l’opérateur de réacteur et sont essentielles pour assurer la sécurité de ceux qui l’entourent.

Pour en savoir plus, téléchargez la brochure  icon_pdf_smallAnglais  icon_pdf_smallFrançais

trades_powerline_techPower Line Technician

Le monteur de lignes construit, répare et entretient des lignes de transport et de distribution sur les poteaux, les pylônes et les structures. En plus de surveiller les installations, il effectue des inspections, des réparations d’urgence, la réparation des lampadaires ainsi que le branchement aux transformateurs de distribution et fait enquête sur les plaintes des clients et les interruptions de courant. De plus, il construit, érige, installe et raccorde les barres omnibus et les lignes aériennes maintenues par des isolateurs dans les postes de sectionnement. En outre, le monteur de lignes utilise les outils de forage et d’installation de poteaux ainsi que l’équipement connexe sur les camions-nacelles.

Le monteur de lignes fait un travail exigeant sur le plan physique dans toutes sortes de conditions météo, souvent à une hauteur de plus de 50 mètres.

Son apprentissage comporte quatre sessions d’environ un an, à raison de 2 000 heures chacune.

Pour en savoir plus, téléchargez la brochure  icon_pdf_smallAnglais  icon_pdf_smallFrançais

trades_control_techControl Technician

Le technicien de commandes, qui passe une grande partie de son temps à inspecter, entretenir et réparer les instruments, les dispositifs électroniques ou les appareils électriques, fait aussi des routines de diagnostic et d’entretien. Comme il est parfois appelé à assurer la formation de nouveaux membres de l’équipe, le technicien de commandes doit être un bon communicateur et travailler en collaboration avec les autres avec assurance et en toute sûreté. Certains jours, il fait plusieurs heures de travail de bureau répétitif mais essentiel à la réussite et la sécurité de tous.

Pour en savoir plus, téléchargez la brochure  icon_pdf_smallAnglais  icon_pdf_smallFrançais

trades_truck_techTruck and Coach Technician

Le mécanicien ou technicien de camions et d’autobus entretient tous les types de véhicules et d’équipement, entre autres les camions-nacelles, l’équipement non routier et les engins de chantier.

Pour effectuer l’entretien des véhicules industriels, il doit souvent soulever des charges lourdes. Le mécanicien ou technicien doit par ailleurs posséder de très bonnes aptitudes en mécanique.

L’apprentissage du mécanicien ou technicien de camions et d’autobus comporte cinq sessions d’environ un an. Il comprend trois trimestres de formation théorique de huit semaines chacune dans un cégep ou un collège communautaire.

Pour en savoir plus, téléchargez la brochure  icon_pdf_smallAnglais  icon_pdf_smallFrançais

Autres emplois intéressants dans l’industrie de l’énergie

Ingénieur stagiaire

Dans une centrale nucléaire, l’ingénieur stagiaire assume toute une gamme de responsabilités. Par exemple, en plus de participer à l’élaboration de procédures de dépannage complexes à l’intention des opérateurs, il surveille, évalue et améliore la performance et la fiabilité des systèmes et des composants de la centrale.

Ingénieur principal

Dans une centrale nucléaire, l’ingénieur principal planifie et coordonne un programme ou un projet technique majeur ou plusieurs projets de moyenne envergure, tout en agissant comme spécialiste dans un domaine technique particulier. Il s’agit d’un ingénieur d’expérience qui prend en charge des tâches techniques complexes et effectue des recherches, des examens, des études et des analyses de façon autonome à l’appui de projets techniques.

Technicien en mécanique

Le technicien en mécanique est chargé de l’entretien préventif, correctif et spécial des systèmes, des composants et des installations structurelles pour assurer la fiabilité d’une centrale nucléaire.

Technicien en électricité

Le technicien en électricité entretient et répare des appareils électriques ou électroniques extrêmement complexes essentiels dans une centrale nucléaire. Il lui incombe notamment d’assurer le dépannage et d’effectuer des tests et des inspections avec une grande compétence.

Technicien en instrumentation et contrôle

Le technicien en instrumentation et contrôle est chargé d’étalonner, de tester, de remettre en état, de modifier et d’inspecter les composants et systèmes d’instrumentation et contrôle de la centrale nucléaire et d’assurer le dépannage connexe.

Technicien en chimie

Le technicien en chimie mesure et consigne le niveau de produits chimiques et de radioactivité et il utilise des instruments et appareils pour les procédés chimiques et radiochimiques.

Technicien en radioprotection

En plus de mesurer et de consigner le niveau de rayonnement, le technicien en radioprotection fait l’entretien et l’étalonnage des instruments et appareils de radioprotection. Il remplit un rôle vital en protégeant les employés qui travaillent sous rayonnement et en veillant à la conformité de l’installation aux exigences en la matière.

Premier opérateur de réacteur

Le premier opérateur de réacteur est accrédité pour faire fonctionner une centrale nucléaire conformément à la réglementation en vigueur. Il lui incombe notamment d’exploiter les systèmes mécaniques, électriques et nucléaires à partir de la salle de commandes de manière sûre et efficace pour maximiser la production d’électricité tout en respectant les règlements.