Applications médicales

Dr. Harold Johns of Saskatoon with his “Cobalt Bomb” in 1951
Harold Johns, de Saskatoon, et sa bombe au cobalt en 1951.

Le domaine médical est celui où la technologie nucléaire est le plus largement acceptée. Chaque jour, les isotopes médicaux produits au Canada pour la médecine nucléaire sont utilisés dans plus de 50 000 procédures, dont 5 000 ici même au pays.

On peut dire que la médecine nucléaire a vu le jour au Canada en 1951, avec la construction des deux premiers appareils de cancérothérapie utilisant le cobalt 60 (un radio-isotope) – l’un par Harold Johns, de Saskatoon, et l’autre par la société Eldorado Mining and Refining, qui a été intégrée par la suite à Énergie atomique du Canada limitée (maintenant Laboratoires Nucléaires Canadiens) puis à MDS Nordion. La société MDS Nordion propose des traitements ciblés novateurs contre différentes maladies, par exemple, le cancer du foie ou du cerveau et le lymphome non hodgkinien. Nombre de ces traitements s’attaquent aux tumeurs à l’intérieur même de l’organisme en les bombardant de fortes doses de rayonnements ionisants.

cancer treatment machine
Appareil de traitement du cancer.

Chef de file mondial, MDS Nordion fournit des technologies novatrices pour l’imagerie médicale, les traitements ciblés contre le cancer et la stérilisation des instruments médicaux. Ses travaux avant-gardistes sont d’une importance capitale pour la vie de millions de gens dans plus 65 pays. La radiothérapie anticancéreuse est l’utilisation la plus connue de la technologie nucléaire en médecine, mais la recherche et les diagnostics représentent aussi une part appréciable de l’utilisation des radio-isotopes dans le domaine médical. MDS Nordion produit plus de la moitié des isotopes médicaux utilisés à l’échelle planétaire pour saisir des images moléculaires permettant aux médecins de diagnostiquer et de traiter une multitude de maladies, depuis les troubles cardiaques ou neurologiques jusqu’à plusieurs types de cancer.

Atomic Energy of Canada Limited’s NRU reactor produces 50% of the world’s medical isotopes
Le réacteur NRU des Laboratoires Nucléaires Canadiens produit 50 % de l’approvisionnement mondial en isotopes médicaux.

L’infrastructure nucléaire canadienne est essentielle à l’approvisionnement mondial en isotopes médicaux. En transformant des matières produites par les Laboratoires Nucléaires Canadiens de Chalk River, MDS Nordion assure 50 % de l’approvisionnement mondial en isotopes médicaux. L’approvisionnement nécessaire en radio-isotopes et la vulnérabilité de leur production ont récemment été mis en évidence lorsque le réacteur NRU des Laboratoires de Chalk River a été mis en arrêt le 15 mai 2009 en raison de la découverte d’une fuite d’eau lourde. Les réparations ont continué pendant plus d’un an, jusqu’à ce que le réacteur NRU a finalement remis en service le 17 août 2010.

Grâce aux réacteurs nucléaires des centrales Bruce et Pickering en Ontario et Gentilly 2 au Québec, le Canada répond à 60 % de la demande mondiale du cobalt 60 servant à stériliser plus de 40 % des fournitures et instruments médicaux à usage unique, entre autres les pansements, les cathéters et les seringues. On emploie aussi cette technologie pour stériliser une panoplie de produits de consommation, par exemple, des aliments, les solutions pour verres de contact et les cosmétiques.

Les recherches en médecine et en sciences nucléaires ont fait de la technologie nucléaire l’un des outils les plus formidables de la médecine moderne.

Sources :

Nordion Medical Isotopes, http://www.nordion.com/our_products/molecular_medicine_products.asp.
Canadian Nuclear FAQ, Other Research and Development, Section 1.3: What is Canada’s role in nuclear medicine and isotope production?, http://www.nuclearfaq.ca/cnf_sectionI.htm#m.
NRUCanada’s YouTube Channel, https://www.youtube.com/user/nrucanada.