Bertram Brockhouse

Bertram BrockhouseBertram Brockhouse (1918-2003)
Le prix Nobel de physique en 1994

Fils d’Israel et de Mable Brockhouse, Bertram Neville Brockhouse est né le 15 juillet 1918 à Lethbridge, en Alberta. À l’âge de huit ans, il déménage avec sa famille à Vancouver, en Colombie-Britannique. Après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires en 1935, il travaille comme assistant de laboratoire, puis comme réparateur de radios à son propre compte, à Vancouver et à Chicago. Pendant la guerre, il fait partie de la Réserve de volontaires de la Marine royale du Canada et est affecté en qualité de technicien en électronique à la réparation du matériel de détection des sous-marins dans une base de Nouvelle-Écosse. En 1945, grâce à l’aide financière fournie par le ministère des Anciens Combattants en vue de faciliter la réinsertion sociale des anciens soldats, il s’inscrit à l’Université de la Colombie-Britannique, où il obtient en 1947 son diplôme en mathématiques et en physique avec la mention très honorable. Il entre la même année à l’Université de Toronto, où il obtient son doctorat en 1950 après avoir présenté la thèse intitulée « Effet du stress et de la température sur les propriétés magnétiques des matériaux ferromagnétiques ».

En juillet 1950, Bertram Brockhouse travaille pour le Projet d’énergie atomique du Conseil national de recherches du Canada, qui deviendra plus tard Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC), dans les Laboratoires nucléaires de Chalk River, à environ 200 kilomètres au nord-ouest d’Ottawa. À Chalk River, il participe tout d’abord à une série d’études sur la diffusion résonante de neutrons lents par de puissants absorbeurs comme le cadmium et le samarium.

Plus tard cette année-là, on déterminera que l’étude de la diffusion inélastique des neutrons lents est possible au réacteur NRX (réacteur national de recherche expérimental) de Chalk River, qui constituait à l’époque le réacteur à faisceaux dont le flux était le plus élevé du monde. Pendant les premiers mois de 1952, Bertram Brockhouse met au point le spectromètre à cristal à trois axes, espérant mesurer ainsi la distribution encore inconnue des fréquences des modes normaux dans un cristal. À la fin des années 1950 et au début des années 1960, les scientifiques de plusieurs pays se rendent à Chalk River pour observer et apprendre les nouvelles méthodes de spectrométrie neutronique mises au point par Brockhouse et ses collègues.

Bert Brockhouse n’a pas beaucoup de temps libre pendant ses années très productives passées à Chalk River, mais il trouve le temps de participer à plusieurs pièces de théâtre, opérettes et productions musicales amateurs. Il adore la musique et chante des airs d’opéras ou de comédies musicales de Broadway pendant qu’il travaille à ses expériences sur les neutrons.

Il est recruté en 1962 par l’Université McMaster, où il enseigne la physique jusqu’à son départ à la retraite en 1984. Directeur du département de 1967 à 1970, il joue un rôle actif dans l’enseignement et parvient à communiquer sa passion de la physique tant aux étudiants de premier cycle qu’à ceux des cycles supérieurs. Il laissera sa marque au département, où il construit avec l’aide de ses étudiants des cycles supérieurs de nouveaux spectromètres au réacteur nucléaire de McMaster et par la suite au réacteur NRU de Chalk River.

Brockhouse at work
Brockhouse en plein travail.

Le professeur Brockhouse a reçu de nombreux honneurs au fil des ans, dont la médaille Tory de la Société royale du Canada, le prix Buckley de l’American Physical Society et l’Ordre du Canada. En 1994, environ 35 ans après ses premières recherches, Bert Brockhouse partage le Prix Nobel de physique pour ses travaux des années 1950 portant sur le réacteur NRX, qui ont permis de faire progresser les techniques de détection et d’analyse utilisées dans le domaine de la diffusion de neutrons pour la recherche sur la matière condensée. Bertram Brockhouse a passé sa retraite à Ancaster, en Ontario, jusqu’à sa mort, le 13 octobre 2003.