Émissions de dioxyde de carbone

Les centrales électriques au charbon, au pétrole ou au gaz naturel brûlent ces combustibles fossiles pour produire de la chaleur et rejettent des gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

D’autres installations de production comme les éoliennes, les panneaux solaires et les centrales nucléaires ne produisent pas d’émissions de gaz à effet de serre lorsqu’elles convertissent leurs sources d’énergie en énergie électrique.

Par exemple, une centrale nucléaire n’émet aucun gaz à effet de serre lorsqu’elle transforme en électricité l’énergie thermique produite par la séparation des atomes d’uranium. Toutefois, des gaz à effet de serre sont émis pendant la construction de la centrale et l’extraction de l’uranium.

Il en va de même pour les installations solaires et éoliennes. Les panneaux solaires ne produisent pas d’émissions au moment de la conversion de l’énergie solaire en électricité, mais leur fabrication et leur mise en place entraînent l’émission de gaz à effet de serre.

Pour avoir une idée exacte de la quantité de CO2 générée par les différentes formes de production d’électricité, il faut prendre en compte tous les facteurs. On parle alors de calcul des émissions sur le cycle de vie, ce qui implique une comptabilisation de toutes émissions résultant des activités d’une installation, depuis sa construction jusqu’à son démantèlement.

Le graphique ci‑dessous montre les émissions sur le cycle de vie de différents modes de production d’électricité. Les émissions de CO2 sont mesurées en grammes par kilowattheure d’électricité produite. En moyenne, une maison consomme 1 000 kilowattheures par mois.

Émissions de carbonne par kWh
Source
Grammes
Charbon
1001
Mazout
840
Gaz naturel
469
Solaire
46
Nucléaire
16
Éolien
12
Hydraulique
4

Source :

Ontario Power Generation, http://www.opg.com/Pages/home.aspx.