Fritz Strassmann

Fritz StrassmanFritz Strassmann (1902-1980)

Fritz Strassmann, né à Boppard, il a commencé ses études de chimie en 1920 à l’université technique de Hanovre et a obtenu son Ph.D. en 1929. Il a effectué son travail de Ph.D. sur la solubilité de l’acide carbonique gazeux d’iode. Strassmann a commencé une carrière d’universitaire parce que la situation sur le marché du travail dans l’industrie chimique était beaucoup plus mauvaise que dans les universités à cette époque là.

Strassmann a plus tard travaillé a l’institut Kaiser Wilhelm à Berlin-Dahlem, premièrement à partir de 1929. (et, de 1948 à 1953 au sein de son successeur, l’institut Max Planck pour la chimie à Mayence). Son expertise en chimie analytique a été utilisée par Otto Hahn et Lise Meitner dans leur recherche sur les produits du bombardement de l’uranium avec des neutrons. En décembre 1938 il a découvert en tant qu’étroit collaborateur d’Otto Hahn la fission nucléaire de l’uranium provoquée par des neutrons. Il a étudié également des méthodes pour des datations géologiques via la désintégration radioactive.

En 1946 il est devenu professeur de chimie inorganique à l’université de Mayence et en 1948, directeur du tout nouveau institut Max Planck pour la chimie. Plus tard il a fondé l’institut pour la chimie nucléaire.

En 1957 il fut l’un des 18 de Göttingen, qui ont protesté contre l’idée du gouvernement d’Adenauer d’armer l’armée ouest-allemande d’armes nucléaires tactiques.

Le Président Johnson honora en 1966 Otto Hahn, Lise Meitner et Fritz Strassmann du Prix Enrico Fermi. L’Union astronomique internationale a baptisé un asteroïde de son nom : 19136 Strassmann. Il est mort à Mayence.

Source :

Wikipedia, Fritz Strassmann, http://fr.wikipedia.org/wiki/Fritz_Strassmann.