Otto Hahn

Otto HahnOtto Hahn (1879-1968)
Le prix Nobel de chimie en 1944

Otto Hahn, physicien et chimiste allemand, lauréat du prix Nobel pour ses nombreux travaux dans le domaine de la radioactivité. Hahn est né à Francfort et il étudia à l’université de Marburg et à celle de Munich. En 1911, il devint membre de l’institut de physique Kaiser Wilhelm à Berlin et y occupa les fonctions de directeur de 1928 à 1945, lorsqu’il fut arrêté par les Alliés après la Seconde Guerre mondiale. En 1918, il découvrit, avec la physicienne autrichienne Lise Meitner, l’élément protactinium. Hahn, en collaboration avec Meitner et avec le chimiste allemand Fritz Strassmann, poursuivit les recherches commencées par le physicien italien Enrico Fermi en bombardant l’uranium de neutrons. Jusqu’en 1939, les scientifiques croyaient que les éléments dont le numéro atomique était supérieur à 92 (c’est-à-dire les éléments transuraniens) se formaient lorsque l’uranium était bombardé de neutrons. Cependant, en 1938, Hahn et Strassmann découvrirent des traces du baryum, en cherchant des éléments transuraniens dans un échantillon d’uranium qui avait été irradié de neutrons. Cette découverte, annoncée en 1939, constituait la preuve irréfutable, confirmée par le calcul des énergies impliquées dans la réaction, que l’uranium avait bien subi une fission, se divisant en plus petits fragments constitués d’éléments plus légers. Hahn reçut en 1944 le prix Nobel de chimie pour ses travaux sur la fission nucléaire. En 1970, on proposa d’appeler « hahnium » l’élément numéro 105 qui venait d’être synthétisé ; mais un autre système de dénomination fut adopté pour les éléments transuraniens supérieurs à 104.

Source :

MSN Encarta.