Cérium

Numéro atomique : 58 Rayon atomique : 235 pm (Van der Waals)
Symbole atomique : Ce Point de fusion : 798 °C
Masse atomique : 140,1 Point d’ébullition : 3443 °C
Configuration d’électron :
[Xe] 6s4f5d1
États d’oxydation : 4, 3

Deux ans après la découverte de l’astéroïde Cérès, en 1801, des scientifiques ont trouvé un métal gris et malléable de la série des lanthanides qu’ils ont baptisé « cérium ». Autre que l’europium, le cérium est le plus abondant et le plus réactif des métaux du groupe des terres rares.

Cerium
Cérium.
Cerium - cigarette lighter
Le cérium entre dans la fabrication de briquets.

Le cérium possède diverses applications industrielles. Ainsi, on recourt à ses propriétés de catalyseur non seulement pour raffiner le pétrole, mais aussi dans les fours autonettoyants. Intégré à la paroi du four, le métal empêche les résidus de cuisson de s’accumuler dans l’appareil.

Le mischmetal, qui contient une quantité élevée de cérium, entre dans la composition des alliages servant à fabriquer les pierres à feu et les briquets. C’est le cérium qui, mêlé au fer, donne à l’alliage ses propriétés pyrophoriques.

L’oxyde de cérium est un composé important, utilisé comme agent de polissage, pour polir de nombreuses sortes de verre, y compris les lentilles de précision en optique. Enfin, le cérium améliore la qualité des images sur les écrans de télévision en atténuant la décoloration du verre attribuable aux rayonnements électroniques.