Chrome

Numéro atomique : 24 Rayon atomique : 189 pm (Van der Waals)
Symbole atomique : Cr Point de fusion : 1907 °C
Masse atomique : 52,0 Point d’ébullition : 2671 °C
Configuration d’électron :
[Ar] 4s3d5
États d’oxydation : 6, 3, 2
Louis-Nicholas Vauquelin
Louis-Nicolas Vauquelin a découvert le chrome en 1797.

On sera peut-être surpris d’apprendre que les rubis et les émeraudes employés en joaillerie contiennent un peu de chrome. Quatrième élément du groupe des métaux de transition, le chrome est le seul à donner des reflets bleutés à sa couleur argent.

Découvert à la fin du XVIIIe siècle, le chrome doit son nom au mot grec chromos, qui évoque les couleurs magnifiques qu’il confère à ses composés. De nos jours, on l’utilise toujours comme mordant dans l’industrie textile, ainsi que pour fabriquer des pigments et dans les salons de bronzage.

Chromium
Chrome.

On emploie le chrome comme additif dans certains alliages, notamment pour produire de l’acier inoxydable. Sa présence rend le composé plus dur et lui permet de mieux résister à la corrosion tout en lui conférant une surface splendide.

Le chrome entre aussi dans la fabrication des piles à combustible, systèmes qui convertissent l’énergie primaire en électricité avec une grande efficacité, presque sans polluer. La technologie des piles à combustible revêt une grande importance dans le monde moderne. Au Conseil national de recherches Canada (CNRC), les scientifiques continuent de faire des progrès important vers la prochaine génération des piles à combustible.

Chromium - rim
En raison de son fini brillant et de sa résistance à la corrosion, le chrome métal est très utilisé dans les garnitures d’automobile.

Autres applications

  • La chromite est un minerai utilisé dans la fabrication des briques.
  • Le chrome est un oligo-élément essentiel à la vie, car il contribue au métabolisme du glucose.