Darmstadtium

Numéro atomique : 110 Rayon atomique :
Symbole atomique : Ds Point de fusion :
Masse atomique : 281 Point d’ébullition :
Configuration d’électron : [Rn] 7s5f14 6d9 États d’oxydation :
Darmstadtium - Darmstadt
Le darmstadtium doit son nom à la ville de Darmstadt, en Allemagne.

C’est à une équipe de chercheurs allemands qu’on doit la découverte, le 9 novembre 1994, de cet élément très radioactif, le 110e du tableau périodique. Les chercheurs ont obtenu un atome de darmstadtium après avoir bombardé un atome de plomb, pendant de nombreux jours, avec plusieurs milliards d’atomes de nickel.

Sur le plan chimique, le darmstadtium appartient à la même famille que le nickel, le palladium et le platine. Contrairement à ces éléments cependant, il n’est pas stable, se désintègre en émettant des particules alpha – particules au mouvement très rapide rappelant celles de l’hélium – ; au bout d’une fraction d’un millième de seconde.

En raison de cette instabilité, on n’a jamais réussi à synthétiser plus de quelques atomes de darmstadtium, qui n’a aucune application industrielle.

Connu auparavant sous le nom d’ununnilium (Uun), l’élément est maintenant nommé darmstadtium (Ds). Le nouveau nom pour l’élément 110 a été approuvé officiellement lors de la 42e Assemblée générale de l’Union internationale de chimie pure et appliquée (UICPP) qui a eu lieu à Ottawa en août 2003.