Gadolinium

Numéro atomique : 64 Rayon atomique : 237 pm  (Van der Waals)
Symbole atomique : Gd Point de fusion : 1313 °C
Masse atomique : 157,2 Point d’ébullition : 3273 °C
Configuration d’électron :
[Xe] 6s4f5d1
États d’oxydation : 3
Johan Gadolin
Le gadolinium doit son nom au chimiste finlandais Johan Gadolin.

Au XVIIIe siècle, le chimiste finlandais J. Gadolin a consacré une bonne partie de sa vie à la chimie analytique et à la minéralogie. Il s’est beaucoup intéressé aux éléments du groupe des terres rares et le 64e élément a été nommé gadolinium en son honneur.

À l’état pur, le gadolinium, élément blanc argenté au lustre métallique, ressemble à l’acier. Ses nombreuses propriétés expliquent ses multiples applications industrielles. Ainsi, on l’utilise pour conférer aux aimants leur ferromagnétisme, tandis que l’industrie musicale s’en sert comme support pour l’enregistrement des disques compacts.

Gadolinium
Gadolinium.

Cet élément est aussi réputé pour sa grande capacité d’absorption des neutrons thermiques, c’est pourquoi il entre dans la fabrication des écrans de blindage et des barres de commande des réacteurs nucléaires.

Le gadolinium ne joue aucun rôle biologique. Néanmoins, on y a eu recourt largement comme agent contrastant dans les perfusions pour améliorer la qualité des images obtenues par résonance magnétique. L’imagerie par résonance magnétique (IRM) ne cesse d’ailleurs de prendre de l’expansion dans l’industrie médicale, et les travaux de recherche-développement de pointe poursuivis dans ce domaine par le Conseil national de recherches Canada (CNRC) visent à procurer de meilleurs services de santé à la population du Canada et d’autres pays. L’Institut du biodiagnostic du CNRC s’efforce d’ailleurs d’élaborer des technologies pour la prochaine génération de machines IRM et il tente de découvrir, d’exploiter et d’élargir les applications de l’IRM dans les domaines du diagnostic clinique et de la recherche pure en médecine.

Gadolinium - CD
Le gadolinium entre dans la fabrication des disques compacts.

Autres applications

  • Dans les télévisions en couleurs, on retrouve des luminophores faits de composés de gadolinium.
  • Les grenats de gadolinium-yttrium sont utilisés dans les appareils à micro-ondes.