Molybdène

Numéro atomique : 42 Rayon atomique : 209 pm (Van der Waals)
Symbole atomique : Mo Point de fusion : 2623 °C
Masse atomique : 95,96 Point d’ébullition : 4639 °C
Configuration d’électron :
[Kr] 5s4d5
États d’oxydation : 6
Carl Wilhelm Scheele
Carl Wilhelm Scheele a découvert le molybdène en 1778.

Le nom molybdène vient du grec molybdos, qui signifie plomb. Ce métal de transition, lustré et très dur, est généralement obtenu sous forme de poudre en tant que sous-produit du cuivre et du tungstène.

Molybdenum
Molybdène.

Le molybdène est particulièrement important comme élément d’alliage, car il élève la température de fusion de l’acier et le rend plus dur et plus résistant aux autres produits chimiques. Il est donc peu surprenant que ces propriétés exceptionnelles des alliages d’acier et de molybdène soient exploitées dans les turbines à gaz, les super-aimants et les moteurs à réaction. Autre particularité intéressante, ce métal fut un des principaux constituants de l’acier qui a servi à fabriquer la pièce d’artillerie allemande désignée « Grosse Bertha » durant la Première Guerre mondiale.

Molybdenum - plant
Le molybdène est essentiel pour la santé du feuillage des végétaux.

Le molybdène ne semble pas présenter de risque pour la santé humaine ou animale. Certains scientifiques considèrent même que, pris en petites quantités, cet élément est essentiel.

Autres applications

  • Le bisulfure de molybdène est un bon lubrifiant.
  • Le molybdène est utilisé pour une variété de catalyseurs et d’électrodes.
  • Le molybdène est encore utilisé pour la production de pigments minéraux.