Platine

Numéro atomique : 78 Rayon atomique : 209 pm (Van der Waals)
Symbole atomique : Pt Point de fusion : 1768,4 °C
Masse atomique : 195,1 Point d’ébullition : 3825 °C
Configuration d’électron :
[Xe] 6s4f14 5d9
États d’oxydation : 2, 4
Platinum
Platine.

On croit que les indigènes d’Amérique du Sud connaissaient l’existence du platine avant même que ce métal lustré soit introduit en Europe par Christophe Colomb, en 1750. Son nom vient du mot espagnol platina, qui signifie argent.

Le platine n’étant affecté ni par l’air ni par l’eau, ce métal ainsi que son alliage avec l’iridium sont fort appréciés en joaillerie à cause de son lustre argenté. Le même alliage sert aussi à la fabrication de contacts électriques et d’appareils de laboratoire.

À l’état pur, le platine est un bon matériau pour les thermomètres à résistance. De fait, le thermomètre à résistance de platine est un des étalons qu’utilise le Conseil national de recherches Canada (CNRC) pour mesurer la température, selon l’Échelle internationale de température (1990).

Platinum - rings
Le platine est très utilisé en joaillerie.

Le platine a aussi d’importantes applications comme catalyseur dans l’industrie chimique et autres secteurs commerciaux. Les fils de platine sont largement utilisés dans les briquets où le platine chauffe au rouge en catalysant la conversion de l’alcool en formaldéhyde. Comme catalyseur, le platine améliore le rendement de l’essence et purifie certains gaz.

Autres applications

  • Des alliages faits de platine et de rhodium sont utilisés pour la fabrication de la rayonne et de la fibre de verre.
  • Dans les domaines de la médecine et de la médecine dentaire, le platine s’est révélé un élément d’une très grande utilité.
  • Les implants chirurgicaux tels les stimulateurs cardiaques et les valvules prothétiques sont généralement bien tolérés par le corps humain.
  • Combiné au palladium, le platine forme un alliage qui sert à la fabrication des prothèses dentaires.