Polonium

Numéro atomique : 84 Rayon atomique : 197 pm (Van der Waals)
Symbole atomique : Po Point de fusion : 254 °C
Masse atomique : 209 Point d’ébullition : 962 °C
Configuration d’électron :
[Xe] 6s4f14 5d10 6p4
États d’oxydation : 6, 4, 2
Marie Curie
Marie Sklodowska Curie a découvert le polonium en 1898.

Le polonium est un métal réactif gris argenté qui, comme l’astate, son voisin des halogènes, n’a aucun isotope stable. Le polonium est par contre l’élément qui compte le plus grand nombre d’isotopes.

On produit habituellement le polonium en bombardant de neutrons le bismuth-209. Cet élément est aussi un contaminant qui a été décelé en très faibles quantités dans le tabac et dans les minerais d’uranium.

Polonium
Polonium.

Les applications du polonium sont peu nombreuses en raison de sa grande radioactivité. Le polonium sert principalement de source de neutrons, mais il génère également l’énergie thermoélectrique qui alimente les satellites artificiels et autres appareils dans l’espace. On met parfois un peu de polonium sur les brosses servant à éliminer la poussière sur les pellicules photographiques, et il est aussi utilisé couramment comme agent antistatique dans les usines de textile.

Polonium - brush
Le polonium est utilisé sur les brosses qui servent à enlever la poussière des pellicules photographiques.

Le polonium est très toxique, mais on le rencontre rarement. Il est environ 2,5 × 1011 fois plus toxique que l’acide cyanhydrique (HCN). Comme le polonium émet des particules alpha, son ingestion pourrait causer des dommages irréversibles aux reins, au foie et à la rate.