Rhodium

Numéro atomique : 45 Rayon atomique : 195 pm (Van der Waals)
Symbole atomique : Rh Point de fusion : 1964 °C
Masse atomique : 102,9 Point d’ébullition : 3695 °C
Configuration d’électron :
[Kr] 5s4d8
États d’oxydation : 3
William Hyde Wollaston
William Hyde Wollaston a découvert le rhodium.

Le 45e élément du tableau périodique est aussi le plus rare de tous. Métal dur et brillant, le rhodium ne réagit pas aux acides mais est attaqué par les bases.

Ce métal est utilisé principalement comme catalyseur dans diverses réactions chimiques, ainsi que dans le convertisseur catalytique des automobiles pour « nettoyer » les gaz d’échappement. En raison de sa forte réflectivité, on s’en sert aussi comme réflecteur dans les projecteurs et comme enduit des bijoux en or « blanc » et de divers objets en argent.

Rhodium
Rhodium.

Étant donné sa dureté, le rhodium sert à durcir les alliages de platine et de palladium, fort utiles en production industrielle. Le rhodium laisse bien passer le courant électrique et est très résistant à la corrosion, ce qui en fait un élément intéressant pour la fabrication de fours électriques, l’industrie du verre et la construction de turboréacteurs.

Rhodium - eye exam equipment
D’une dureté exceptionnelle, le rhodium plaqué entre dans la fabrication d’instruments d’optique, par exemple l’équipement utilisé pour les examens ophtalmologiques.

Le rhodium ne joue aucun rôle biologique. Néanmoins, ses composés tachent profondément la peau et devraient être considérés comme toxiques et cancérigènes.