Sélénium

Numéro atomique : 34 Rayon atomique : 190 pm (Van der Waals)
Symbole atomique : Se Point de fusion : 220,5 °C
Masse atomique : 78,96 Point d’ébullition : 685 °C
Configuration d’électron :
[Ar] 4s3d10 4p4
États d’oxydation : 6, 4, -2
Jöns Jacob Berzelius
Jöns Jacob Berzelius a découvert le sélénium en 1817.

Le sélénium est un élément assez rare, habituellement tiré comme sous-produit obtenu lors de la production du cuivre. Son nom vient du grec selene qui signifie « lune ». Le sélénium dégage une odeur nauséabonde et se retrouve sous deux formes dans la nature : une forme crystalline argentée (état stable) et celle d’une poudre rouge (réactive).

Selenium
Sélénium.

Le sélénium intervient dans l’impression de documents. La présence de cet élément à titre de photorécepteur dans les photocopieuses permet la reproduction de rapports, d’illustrations et d’autres documents sur papier.

On appelle « cellules photoélectriques » les cellules qui transforment la lumière en électricité. Le sélénium possède cette propriété photovoltaïque, ainsi que des propriétés électroniques exceptionnelles qui, combinées, en font un élément idéal pour la fabrication des photomètres employés en photographie.

Selenium - photocopy
Le sélénium est utilisé en xérographie pour reproduire et copier des lettres et d’autres documents.
Selenium - glass
Le sélénium donne une couleur rubis au verre et aux émaux.

Autres applications

  • On peut se servir du sélénium pour décolorer le verre ou lui donner une teinte rouge rubis.