Tellure

Numéro atomique : 52 Rayon atomique : 206 pm (Van der Waals)
Symbole atomique : Te Point de fusion : 449,5 °C
Masse atomique : 127,6 Point d’ébullition : 988 °C
Configuration d’électron :
[Kr] 5s4d10 5p4
États d’oxydation : 6, 4, -2

 

Franz Joseph Müller von Reichenstein
Franz Joseph Müller von Reichenstein a découvert le tellure en 1782.

Même s’il a, en grande quantité, l’aspect d’un métal, le tellure fait partie des éléments non métalliques. Son nom dérive du latin tellus qui signifie « terre », bien qu’il n’abonde pas vraiment dans la nature.

En métallurgie, l’addition de tellure à l’acier et à d’autres alliages ferreux améliore les propriétés mécaniques de ces derniers. Le tellure accroît aussi considérablement la résistance thermique des piles au plomb et en prévient la corrosion. Enfin, en raison de sa résistance électrique, le tellure joue un rôle dans l’industrie de l’électronique.

Tellurium
Tellure.

Sur le plan biologique, on juge le tellure moins toxique que le sélénium, qui appartient à la même famille. On combat les intoxications au tellure en prenant de l’acide ascorbique, ou vitamine C. Fait intéressant, l’ingestion d’une quantité même infime de cet élément donne mauvaise haleine et amène le corps à dégager une odeur fétide rappelant celle de l’ail!

Tellurium - blasting caps
Le tellure est un ingrédient de base des détonateurs.

Autres applications

  • On utilise certains composés du tellure dans la fabrication de dispositifs thermoélectriques destinés aux centrales électriques et au secteur de la réfrigération.