Ytterbium

Numéro atomique : 70 Rayon atomique : 242 pm (Van der Waals)
Symbole atomique : Yb Point de fusion : 819 °C
Masse atomique : 173,0 Point d’ébullition : 1196 °C
Configuration d’électron :
[Xe] 6s4f14
États d’oxydation : 3, 2
Jean Charles Galissard de Marignac
Jean-Charles Galissard de Marignac a découvert l’ytterbium en 1878.

L’ytterbium, 70e élément du tableau périodique, tire son nom de la petite ville suédoise d’Ytterby. Quoique plus abondant que l’étain, ce métal blanc argenté, tendre et malléable, sert essentiellement à la recherche et ne joue aucun rôle biologique.

Ytterbium
Ytterbium.

L’ytterbium s’oxyde lentement au contact de l’air et a peu d’applications dans l’industrie. On s’en sert parfois dans les lasers. À l’occasion, on recourt à des isotopes radioactifs d’ytterbium dans les appareils à rayons X utilisés en médecine et dans leur version portative, employée pour étudier les propriétés mécaniques de l’acier.